Fenêtre ouverte

27/04/2020  
Photo Fenêtre ouverte
Ce soir, comme d’autres soir, j’ai comme une envie de sortir.
Prendre l’air, flâner et oublier ce mauvais rêve le temps d’une promenade.
Malheureusement, les règles sont ce qu’elles sont : strictes.

A défaut de pouvoir sortir, je peux laisser entrer l’air frais de la nuit.
A défaut de pouvoir me mouvoir où je le veux, mes yeux peuvent eux se promener, de tour en tour, de fenêtre en fenêtre. C’est mon paysage quotidien, je commence à trop bien le connaître.

Dans le silence de la nuit confinée, il n’y a pas que mes yeux qui vagabondent. Mon esprit aussi. Les questions défilent. A quoi ressemblera notre vie après ? Quand pourrai-je revoir mes proches ? Faudra t’il longtemps vivre à 2 mètres de distance les uns des autres ? Quand est-ce qu’on pourra reprendre une vie normale ? Comment cette crise va-t-elle nous changer ? Va-t-elle seulement nous changer ?
Pour le moment, pas de réponse mais des intuitions … et elles ne sont pas très optimistes. A défaut d’imaginer un futur enviable, je cherche dans le présent les côtés positifs de cette situation. J’en trouve plein !

Photo publiée le 27/04/2020.


Ajouter un commentaire ?



* votre courriel ne sera ni publié ni transmis à un tiers

Un commentaire

Georges 27/04/2020
J'ai bien peur en effet que les mesures de protection sanitaire prennent le pas sur le mesures de protection de ce qui fait notre humanité.

On ne meurt pas que physiquement. On peut aussi mourir de vivre sans relations vraies et suffisantes les uns avec les autres.

Les relations virtuelles ne sont pas à négliger mais elles ne remplaceront jamais la proximité dont nous avons besoin.
Cela fait partie de notre humanité.

Une fois par mois, une photo dans votre boite aux lettres Je m'abonne à la newsletter