Le sanatorium de Dreux

Mis à jour le 02/04/2011

En 1933, grâce à la volonté du sénateur Maurice Viollette, le Sanatorium ouvra ses portes aux tuberculeux. Vers la fin des années 70, la clinique ferma ses portes. Difficile de prendre en photos les bâtiments principaux de la clinique Laënnec sous peine de se retrouver en plein millieu d'une "guerre" entre air-softeur... Néanmoins nous avons pu visiter et photographier la maison de repos pour femmes et jeunes filles de la clinique ainsi que le sanatorium / préventorium Maurice-Viollette. Malgré cette difficulté et l'état d'abandon avancé des bâtiments, cette exploration valait le détour. Une autre ruine heu pardon ... un autre sanatorium qui mérite un coup d'oeil est le sanatorium d'Aincourt dans le Vexin.

Lancer le diaporama
Partagez →

Ailleurs sur le site